jeudi 27 mars 2014

Et toi petit Dragon, qu'as-tu à me raconter ?

Quelques photos des Ateliers Parents/Enfants de Lomme

Frédéric Kessler est venu "ouvrir" 3 des 4 ateliers du samedi matin en faisant une lecture de ses ouvrages aux familles participantes.  Cela a permis à certains de prolonger la rencontre amorcée lors du spectacle inaugural, tandis que d'autres découvraient Frédéric pour la première fois. 

Frédéric est également venu clore une des 4 séances. Les petits auteur-illustrateurs en herbe sont venus (tout timidement pour certains) lui lire, à leur tour, leur propre création.... Echange de bons procédés ;-).


















Les familles sont très concentrées pendant l'atelier. Il faut dire que l'enjeu est de taille : Participer à la réalisation d'un "vrai" livre qui sera disponible dans les bibliothèques de Lomme, Lille et Hellemmes. 

Les parents découpent, les enfants s'appliquent en écrivant leur texte et choisissent leur couleur et texture de papier avec  concentration. 

ça chuchote, ça négocie..... un bleu plus foncé pour le contraste ?.... un fond ou pas ?..... J'arrive pas à dessiner mon dragon ! ..... Tu peux me faire le même mais en mieux ? ... Attention Franck tu as écrit "gragon".... Je suis prêt à coller !.....



























Posté par Brigitte Merlin Intervenante et Médiatrice"Arts Plastiques et Décoratifs"

mardi 25 mars 2014

L'association Filafil sauve la fête des dragons













 Avec Sébastien (Le directeur), Sonia, Audrey, Baptiste, Jonathan (Les animateurs) et les enfants de L'association Filafil







lundi 24 mars 2014

Le rôle du père selon Mustafa


Posté par Sandy Basquin, enseignante à l'école Brunchvicg.

Les Ateliers Parents/Enfants de Lomme

Dans le cadre du projet de Résidence mission, ma rencontre avec Frédéric kessler a donné naissance à un projet de création d'un livre collectif réalisé dans les Ateliers Parents/Entants de la Ville de Lomme.

Les Ateliers Parents/Enfants, qu'est-ce donc ??? :

Deux fois par mois, le samedi matin, pendant deux heures, j'accueille un petit nombre de familles (un parent et un ou plusieurs enfants mais aussi les 2 parents et un ou plusieurs enfants). Je propose de concevoir une création à plusieurs mains, les enfants se réservant la partie esthétique et imaginaire et les parents en tant que support technique. C'est donc un temps d'échange, de découverte et de plaisir sans compétition qui se joue dans ces ateliers.

Et le livre ?

Ce projet a démarré par un spectacle au cours duquel, les familles Lommoises, étaient invitées à venir écouter Frédéric Kessler présenter le métier d'auteur et lire ses ouvrages. A l'issue de la rencontre, l'auteur a demandé aux familles de réfléchir à une anecdote qui pourrait être mise en image et figurer dans un "vrai" livre. Afin de trouver un fil conducteur à cet ouvrage, il a été proposé que les enfants se métamorphosent en petit dragon.

Pendant 4 samedis, chaque enfant aidé de son ou ses parents a réalisé une page du livre composé d'un texte qui une fois validé, a été illustré selon la technique, chère à notre artiste régional Matisse, des papiers découpés.

21 familles ont répondu présent et 28 pages ont été produites par les enfants. 

Le Livre "Et toi petit Dragon, qu'as-tu à me raconter ?" sera présenté lors de la fête des "Dragons" le 9 avril accompagné des pages originales mises en scène dans l'enceinte de la Médiathèque "L'Odyssée".
Brigitte Merlin
Intervenante et Médiatrice
"Arts Plastiques et Décoratifs"


 

samedi 22 mars 2014

Avis de lecteurs

Voici les avis des enfants sur deux albums de Frederic Kessler sur lesquels nous avons travaillé: "mon père c'est un arbre" et "mon père c'est le plus fort". J'ai noté vraiment les différentes opinions des enfants de manière synthétique. Je me suis inspirée d'un tableau qui avait été fait par une enseignante (tableau posté sur le blog ici). 
 

Posté par Sandy Basquin, Enseignante à l'école Brunchvicg

mercredi 19 mars 2014

mardi 18 mars 2014

Le rôle du père selon Ianis


le rôle du père selon :
- Aya, Elliot, Eva,  ici

Posté par Sandy Basquin, enseignante à l'école Brunchvicg 

Le bestiaire des CP de l'école Brunchvicg
























































































































































Posté par Aurélie Delesalle, enseignante à l'école Brunchvicg

vendredi 14 mars 2014

La méthode de Sarah

Bonjour Mr KESSLER,

Je suis Sarah FABRE, animatrice à l'espace éducatif Jean Rostand à Hellemmes, je participe également avec les enfants au projet lecture. Le projet est en cours au centre depuis novembre.
Dans un premier temps, nous avons découvert l'univers des dragons: qui sont-ils? quelles sont leurs caractéristiques?
Dans un second temps, à partir du titre de votre livre, les enfants ont inventé leur histoire que je vous joins. Puis, nous avions découvert votre oeuvre et comparé notre histoire. Dans un troisième temps, ayant découvert que les dragons étaient des êtres hybrides, à partir de différentes parties d'animaux, nous avons crée nos dragons, je vous joins deux exemples pour l'instant.
En ce moment, partant du principe que le dragon est un mythe qui est sans cesse repris dans la littérature, à partir de la silhouette de nos premiers dragons, nous réinventons nos dragons et leur donnons corps sous une autre forme.

Cordialement


 
« PRINCE-DRAGON »
D'après le titre de l'œuvre de Frédéric KESSLER

Notre histoire se déroule au royaume de Crache-le-Feu.
Il était une fois un grand chevalier-prince qui ramassait des marrons et des glands. Quand il vit un cochon qui volait. Il le regarde avec surprise et dit: « oh un cochon qui vole! » Il se demande s'il peut monter dessus. Soudain, une sorcière avec une verrue sur le nez apparaît sur son balai voilant. Elle jette un sort sous la forme d'une boule de glace à un sapin qui devient grand et gros. Alors, le cochon se cogne et fait une pirouette dans les airs. La sorcière est contente? Elle va faire la fête au pôle-nord dans un château. Le prince va le voir pour l'aider. Il l'emmène sur son dragon pour aller voir le médecin au château. Le médecin qui porte des lunettes noires lui fait une grosse piqûre qui lui fait mal. Alors, il crie. Il est guéri et peut revoler. Il dit: « merci » au chevalier-prince. Il lui donne une baguette qui fait une lumière magique avec une étoile. Le cochon demande au chevalier-prince de remettre l'étoile dans le ciel. Le chevalier-prince monte sur le cochon et ensemble ils vont mettre l'étoile à sa place à côté de la lune. Il se met à neiger des flocons. Ils rencontrent le père-noël et lui disent: « bonjour! » Il leur demande s'ils ont été sages et leur donne des cadeaux: une grande voiture et une toupie. Le cochon repart chez lui dans sa maison de boue.







































































Posté par Sahra Fabre animatrice à l'espace éducatif Jean Rostand,

Le rôle du père selon Suzie


Posté par Sandy Basquin, enseignante à l'école Brunchvicg.

lundi 10 mars 2014

Sonia et la malle mystérieuse, suite et fin

 La malle de Sonia à quitté les locaux de l'association Filafil.  Mais pour ce qui est de savoir ou elle peut bien être à l'heure qu'il est, ne comptez pas sur moi, car j'ai juré de garder ce secret là jusqu’au 13 mars prochain...





Posté par Sonia Duthilleul, animatrice de l'association Filàfil.






Réponses à M. Kessler...


Voici les réponses aux questions posées par M. Kessler aux élèves de CM2 de l'école Chénier-Séverine suite à leurs précédentes critiques :

Question: A votre avis, pourquoi "L'album de famille" n'a ni début ni de fin?
Réponse des élèves: "L'Album de famille" n'a ni début ni de fin car on ne sait pas quand une famille commence et on ne sait jamais quand elle va se terminer...
Si nos ancêtres sont des singes, on ne saura jamais quel singe était le début de notre famille et on ne connaîtra jamais les lointains descendants car on sera mort avant.
En fait pour savoir comment s'appelait notre arrière-grand-père ou notre arrière-grand-mère, on peut toujours essayer sur Wikipédia si on a une famille connue, sinon, il faut parler souvent avec nos grand-pères et grand-mères pour finir par connaître le nom de leurs parents (logique non?)


Question: Mais, selon vous, pourquoi ai-je décidé de choisir que Lucas se choisisse un père-arbre?
Réponses des élèves: Nous pensons que tu as choisi un père-arbre parce que un père-arbre c'est comme un père! Un père comme un arbre, ça peut porter son enfant sur son dos ou sur ses branches, un père comme un arbre, ça peut écouter un enfant raconter sa journée d'école (et si on est auteur, on peut même faire répondre l'arbre!), un père comme un arbre, ça peut nourrir son enfant (et l'arbre n'a même pas besoin d'aller faire les courses il a tout sur place!). Et, en plus, un arbre, ça donne de l'oxygène et on peut respirer grâce à lui. Voilà pourquoi nous pensons que Lucas s'est choisi un père-arbre.


Question: En relisant "Le Grand Bestiaire des Animaux", je me demande si ce livre ne parle que d'animaux?
Réponses des élèves: Non, il ne parle pas que d'animaux, il parle des humains!! On le sait grâce à cet exemple: Va chasser ton dîner, gros paresseux! (discussion entre un lion et une lionne). Nous pensons, M. Kessler, que vous avez fait comme le célèbre poète Jean de La Fontaine. Vous avez observé des gens et au lieu de les critiquer directement et leur faire de la peine, vous avez utilisé les animaux pour parler de trucs pas chouettes comme des couples qui se disputent parce que le mari n'aide pas assez sa femme...

jeudi 6 mars 2014

Sonia et la malle mystérieuse

Tout ce que j'ai le droit de vous dire c'est que la décoration de cette malle à roulette est l’œuvre de Sonia, une animatrice de l'association Filafil. Mais pour ce qui est de savoir à quoi cette malle vas bien pouvoir servir, ne comptez pas sur moi, car j'ai juré de garder ce secret là jusqu’au 13 mars prochain...



























                            Photo posté par Sonia, Animatrice à l'association Filafil

lundi 3 mars 2014

Histoire commune de l'école Brunschvicg: Partie N°4



Suite de l'épisode précédent


L'homme est grand et mince. Il est vêtu entièrement de noir, avec une cape sur les épaules. Il est effrayant !
- Qui es-tu ? Demade Axtraunide.
- Je suis Kisamé. Je suis gardien de la planète Mars. Il me faut votre carte intergalactique.
- Oh mince ! Nous l'avons malheureusement oubliée ! Explique Axtraunide.
- Je ne peux pas vous laissez passer ! Les règles sont les règles ! Crie l'homme.
- Mais nous en avons juste pour quelques minutes ! Nous avons une course à faire. S'il vous plaît, laissez-nous passer ! Supplie le jeune garçon.
- Bon, j'accepte...en échange de cinquante pépites d'or. Répond le gardien.
Axtraunide se tourne vers Karl-Ingue pour avoir son avis.
- Qu'en penses-tu ?
- Oui, marché conclu ! Dit le robot.
 
Le garçon et le robot donnèrent donc à ce moment-là, les pépites au gardien.
- Allez, en route vers intermartien, notre supermarché préféré de la planète Mars ! Dit Axtraunide, pressé d'aller acheter l'huile du robot...
Mais la route fût longue et fatigante et une petite pause déjeuner chez Galaxyburger ferait le plus grand bien à nos deux voyageurs.
Après avoir dévoré deux maxiburger-espaces, ils se dirigèrent vers Intermartien, situé rue Hippolyte extramars.
 
Arrivés au magasin, Axtraunide et Karl-Ingue demandent de l'huile à une vendeuse située à l'entrée. Elle les oriente vers le rayon Galaxie 4.
- Bonjour bonhomme rouge ! Nous cherchons l'huile 460. Savez-vous où nous pouvons la trouver ? Demande Axtraunide.
- Oui, elle est là, au-dessus de l'étagère « boissons-asticots ». Répond le vendeur.
 
Les deux amis prennent l'huile et l’amènent à la caisse. Après l'avoir payée, ils repartent du magasin, heureux... Axtraunide, à nouveau protégé par Karl-Ingue, peut repartir à la recherche de sa bien-aimée.

Le cirque Zimakesti

Bonjour Frédéric Kessler

Nous avons terminé notre histoire sur le cirque. Elle s'appelle "En piste les artistes".
On a suivi tes conseils! C'est le bras de la maîtresse qui a écrit  nos idées.
Nous voulons t'inviter pour te montrer notre histoire à l'école.

Au revoir  

Les élèves de Catherine


Ci-joint Quelques photos de notre livre mais pas tout!!!



Le rôle du père selon Eva



                 Posté par Sandy Basquin, enseignante à l'école Brunchvicg